La magie des fibres autour d’un etau .

Avec l’arrivée de l’automne , la nature change de ton  , les arbres prennent de magnifiques couleurs en passant du marron ,  jaune au rouge . Autant de nuance , pour nous rappelez que son milieu est fragile , les températures ont bien chutées et les souvenirs sur les rivières font partie du passés , les feuilles volent avec beaucoup de libertés . Les truites et ombres ont enfin retrouvés un peu de tranquillité . La pêche en général devient beaucoup plus calme , seul quelques furieux continue à traqués les carnassiers et autres mulets . Les plus privilégiés s’envolent vers des destinations de rêves ou pêches encore les plus grandes rivières en deuxièmes catégories , en mer c’est aussi un des meilleurs moment pour tenter sa chance pour capturer un bar à la mouche si le temps le permet . Mais la saison morte est aussi l’occasion de modifier , réparer son matériel ou encore se lancer dans le montage de futur mouche et dénicher quelques astuces . Pourquoi ne pas se perfectionner en revers , en rouler ou découvrir la double traction , chercher des nouvelles formule de bas de ligne ou découvrir de nouvelle espèces ! Pour les passionnés l’hiver n’est jamais bien long , c’est aussi le temps ou l’on peut partager de bons moments en famille et pensez à ces proches . J’adore monter toutes sortes de mouches , qui s’entassent dans mes boites , certaines ne verrons jamais je jour qu’importe , le plaisir est toujours là ! La tasse de thé n’est jamais bien loin de l’étau , une ambiance , des odeurs bien agréable que j’affectionne particulièrement en ces journées d’automne . Voici quelques fibres que j’utilise le plus ces derniers mois , avec un large choix de couleurs et en les mélangeants on obtiens de magnifique imitation capable de faire craquer les carnassiers d’eau douce et d’eau salée , mais surtout cela reste un bon moyen de voyager à travers mon etau .

N’est ce pas l’essentiel !  

 

Les fibres ep .

Elles sont légères , résistances d’une incroyable souplesse dans l’eau , coule doucement à l’arrêt . C’est une de mes dernière trouvaille en matière de montage . Votre mouche deviens plus facile à lancer , car les fibres n’absorbent pas l’eau comme la peau de lapin . Pour en être convaincu , il faut tout simplement l’essayer . Cette hiver cela risque de devenir la fibre à avoir au bord de l’eau pour rechercher les brochets . Sa longueur de 25 cm permet de créer de grands streamers , en la twistant on peut realiser les toads , parfait pour monter des mouches en mer . Pour résumer génial . 

Voici les couleurs que j’utilise .

Le crystal flash .

ce sont des fibres torsadés idéale pour donner un aspect agressif . En principe , je ne charge pas trop et préfère les monter en tête de mouche pour imiter les ouïes et les gorges . On peut sans servir pour faire des corps fins sur les petites mouches mer en prenant deux brins , une goutte de colle cyano en gel solidifie l’imitation . Pour retrouver l’éclat , passer plusieurs couches de vernis et laisser bien sécher entre chaque étape pour retrouver une parfaite brillance . Cela  imite à la perfection les petits poissons ou crustacés .  

Le flashabou .  

Ces fibres permettent de donner de la vie au streamer , même à l’arrêt elles sont capables de déclencher une attaque . D’ailleurs d’après des spécialistes américain , c’est la fibre à utiliser si votre budget et serrer en coloris perle ou argent . Que ça soit une écaille , une ouïe vous trouvez toujours la couleur qui s’en rapproche le plus . La lumière viens se refléter dedans et attire les poissons de loin . J’ai rarement vu un carnassier resister au flashabou , la plupart des mouches en possède . Phospho , holographic ou fluo , plus ou moins épaisse et résistance selon les marques , vous trouverez votre bonheur , pensez y lors de vos futurs réalisations . Eviter de les coupés à la même longueur et laisser dépasser quelques fibres de la mouche . En la twistant , vous pouvez realiser des chenilles et placez des points d’attaque sur la courbure de l’hameçon . Aujourd’hui j’ai du mal a m’en passer . J’ai un petit faible pour la couleur or lorsque je pêche les lieux dans le golfe . Ainsi vous pouvez imiter la plupart du fretin .

Le diamond braid .

Cette petite gaine de 5mm permet de realiser des corps , mais aussi les tags sur les mouches mer . Beaucoup plus facile à utiliser que le flashabou , la partie plate permet un enroulement trés rapide . Les couleurs perlés sont magnifiques , pour faire ressortir encore plus celle ci , monter en sous corps un fil de montage blanc . A l’aide d’une aiguille , effiloché la partie arrière  pour séparer les fibres . Aujourd’hui trés peu les utilises en eau douces pour la perche et le black , ce produit est réservé au petite petite taille h4 , h6 . A essayer d’urgence sur vos carnassiers préférer .

Les chenilles .

Tout le monde aujourd’hui les connais , une aile en marabout et quelques tours de fritz sur un hameçon et voici une mouche capable de prendre du poisson en réservoir . C’est surtout dans ce domaine qu’elle a remporté le plus de succès , mais en surfant sur le web ,  on voie que les pêcheurs de l’autre côté de la planète l’utilisent avec succès dans les mers chaudes .  En France , en fonction de la température de l’eau , les truites réagissent plus ou moins bien aux couleurs . On peut sans servir pour faire des pattes de crabes , avec un briquet chauffer le bout de la chenille pour éviter qu’elle ne s’effiloche .  Elle a encore de beau jour devant elle .

 

les bandelettes de lapin .

Elles sont les championnes dans le domaine de la natation ! Sur les petits streamers on ne s’en rend pas compte mais dés qu’on veut l’enrouler ou faire de grande aile avec , ça deviens difficile . La mouche se gorge d’eau  et devient très lourde , il est alors pénible de la lancer une partie de la journée . Pourtant certain ne jure que par elle , car au moindre mouvement , elle regorge de vie , elle est capable d’imiter tout et rien . Vous pouvez la twister , pour former une collerette pour pousser l’eau ou la monter en queue et en tête , pour obtenir une nage irrésistible ! Malgré ces inconvénients j’en possède toujours dans ma boite .   

Le bucktail .

C’est peu être la fibre qui a pris le plus de poissons ! Mélanger avec du flashabou , votre mouche deviens redoutable , j’ai longtemps utiliser ce produit , pour le bar et le brochet . Je lui doit mon plus gros chevesne en rivière . Le plus difficile et de trouver des poils fins et long pour les plus grands streamers , trés résistant en mer ou en eau douce face aux dents des prédateurs , sont efficacités n’est plus à prouver . Mélanger à de la chèvre ou des fibres synthétiques et vous obtiendrez de super streamer à brochet . Un petit peigne à cils permet d’enlever les poils les plus courts , éviter de charger de trop car la mouche aura du mal à couler .

Les yeux à gorge .

En diffèrent lestages vous changez la nage de vos streamers . Plus la fibre est raide et courte , plus je choisie un poids important . En fonction du courant et de la hauteur d’eau , le grammage joue un rôle essentiels dans le choix de la mouche . Il en existe de toute sorte , souvent les couleurs vont de l’argent laiton noir ou cuivré . La plus économique est sans contester la chaînette de lavabo . Pour une meilleur fixation , déposer de la colle cyano en gel , puis ligaturer en huit c’est la première étape dans le montage , penser à laisser un bon centimètre devant pour fixer le reste des fibres et former la tête .   

 

Les fils de montage .

Pas facile de se retrouver dans toute les références . J’utilise le 6/0 pour twister , car son diamètre reste discret , sinon pour fixer du poil ou des fibres je passe directement en 3/0 d’une résistance 1700g , ainsi vous pouvez vraiment tirer dessus pour éviter que votre mouche tourne lors de sa première sortie . Les couleurs fluo rose , orange , chartreuse ou vert renforce la mouche en tête . En haut à droite sur la photo , vous pouvez voire la partie découper de la spirale qui permet de bloquer les fils lorsqu’il ne serve pas . A chaque étape du montage , une goutte de colle est déposé à l’aide d’une aiguille .   

Les hameçons .

Avant de choisir la forme , il faut s’assurer que celui si pique ! En effet selon les marques , la pointe de l’hameçon glisse sur l’ongle . Si relâcher le poisson commence a rentrer dans les moeurs aujourd’hui , les pêcheurs on encore du mal a écraser les ardillons . Pourtant beaucoup plus facile à faire tranquillement chez soi , pas de risque de faire tomber sa pince dans l’eau , on consacre plus de temps à la pêche et surtout ce petit geste améliore la survie du poisson . Pour une utilisation en mer l’inox est obligatoire sous peine de retrouver sa boite complètement rouillée par le sel . Pour le brochet j’utilise du 2/0 4/0 6/0 type abordeen , une petite lime permet d’affûter vos hameçons et rends bien des services lorsque la mouche rencontre divers obstacles . Aujourd’hui toutes les grandes marques ont leurs références . 

Voici quelques mouches avec les matériaux que je vous est décrit au dessus .

 

 

 

 

 

Merci à ma fille , d’avoir participer à la réalisation de mes photos .

A bientôt fabien .

12 commentaires.

  1. Bonjour flyv62 , merci de votre message . J’ai volontairement mis l’accent sur les fibres que j’utilise le plus ces derniers mois et je n’ai pas voulue tout mélanger . C’est peut être le sujet d’un prochain article dans les mois à venir . Car l’hiver est une bonne saison pour remplir ses boîtes .
    Bonne journée fabien .

  2. Bravo fab56, j’aime ce petit rappel du tout artistique que forment nos boîtes à matériaux, avec ces images de textures et de contrastes, et ce rapprochement avec les couleurs de la Nature. Ou comment la matière s’assemble pour former des imitations “vivantes”. Même si les matériaux sont à priori plus porté vers le gros, ça aurait été bien aussi d’équilibrer la fin avec une nymphe, une noyée, une sèche, tout ça de saison, non?

  3. Salut csfly , lorsqu’on a du temps pour chercher les compositions et en mélangeant la photo à notre passion on obtiens de trés belle chose . L’éclairage du flash y est pour beaucoup surtout en lumière indirect avec des réflecteurs or et blanc . Si tu as le temps essaye .
    A plus .
    Salut fanfouet , dommage qu’on est pas eu le temps de se rencontrer . J’espère que ton retour dans l’est c’est bien passer . Merci .
    Polycarpe , pour les yeux je connais un spécialiste ! Celle là elle est facile hihi . Blague à part j’utilise de la colle cyano en gel mais au bout de quelques heures j’ai le même problème . Je suis pas si sur que ça change grand chose en efficacité .
    Merci à vous tous et je vous dis à bientôt car je bosse sur un prochain projet .
    Fabien .

  4. Superbe! Félicitations.
    Une question: comment fais tu pour faire tenir les yeux collés comme sur la dernière mouche (entre autres)? Parce que moi, les miens ne tiennent pas à moins de les engloutir dans de l´epoxy ce qui affablit l´effet.
    Bonne convalescence.

  5. Comme d’habitude, tu nous poste un article d’excellente qualité qui donne envie.
    Je te souhaite un prompt rétablissement !

  6. Salut les gars , merci à vous tous pour vos commentaires et une fois de plus pour votre soutien . Je vais mieux et vois une nette amélioration un peu tous les jours .
    Math , pour le brochet de st michel , le blanc et la couleurs chartreuse que je sens bien cette année , essaye et tiens moi au courant de tes sorties . J’ai bien reçu ton email , mais je me suis concentrer ces derniers jours sur mon texte et les photos . Ne tarde pas trop pour pêcher une grosse femelle !
    Merci lionel et christophe pour l’invitation . On va y aller doucement cette année , mais c’est par pour autant que je vais oublier les bons potes du net . Je pense sincèrement christophe que tu m’as bien aiguiller sur ce qu’on pouvez faire avec un boîtier et tu reste encore pour moi un exemple .
    A plus les copains .
    Salut olive et vince , content que ça vous est plus . Comme tu le signale , reste plus que les fishs .
    A plus fabien .

  7. Pour la mer, tu as tout compris.belles mouches. Il ne manque plus que quelques bones.

  8. Tu déchire grave!
    Visiblement tu as les yeux encore en face des trous 😉
    Je ne te cache pas un soupçon de jalousie pour la qualité de tes photos.
    C’est vraiment top cet article!
    Comme dirait Lionel, tu descend quand tu veux. A la maison tu est toujours le bienvenu 🙂
    @+ l’ami

  9. hello fabien
    superbe article!
    tes photos sont magnifique et tes mouches le sont tout autant!
    j’espere que tu récupères bien de ton opération.
    remet toi vite et viens nous faire un petit coucou dans le sud ouest, on est pret a te recevoir avec kiki;))))
    a bientot

  10. Salut Fabien,
    Ton article est très intéressant et ta créativité est remarquable. Du tout bon avant de commencer une saison de montage. Je risque aussi d’essayer les fibres EP, tu pourrais me donner le nom des coloris que tu utilises ? Bonne convalescence.
    Au fait, tu as reçu mon mail ?
    @+
    math

Commentaires clos.