Fin de saison sous les tropiques!

Lorsque la pêche à la mouche fait partie de votre quotidiens,  forcement il se passe des choses, que ça soit en Bretagne ou par chez vous, en eau douce ou en eau salée, en rivière ou en lac, nous vivons la même passion.

Nous faisons des rencontres pour approfondir nos connaissances, discutons de nos craintes pour mieux préserver et essayer de trouver des solutions a cours thèmes.

Mais avant dans arriver là, l’histoire est souvent la même.

Chacun d’entre nous à essayer de lancer son imitation sur le moindre poisson, pour voire et comprendre comment celui-ci arrive à prendre la mouche.

 

A partir de cette instant, notre vie sans que l’on sent aperçoit, n’est plus déjà la même. Le destin va suivre son cours et nous emmènes un peu plus  loin chaque jours. Après un apprentissage plus ou moins long de ce fichu lancer,  chacun de nous se spécialise sur les espèces qu’il peut trouver prés de chez lui. La truite et l’ombre, sembles êtres les deux principaux poissons recherchés pour leur noblesse. 

Puis à force de faire des kilomètres pour rien, de trouver des niveaux plus ou moins alarment sur certaine rivière, nous cherchons d’autres pistes.

De nouveaux, vous rencontrez d’autres personne, mais avec une vision un peu différente. Nous suivons des directions ou nul ne sait ou cela peut nous emmener, mais nous y allons. Car au bout de ce chemin se trouve sans doute d’autre poisson.

Vous savez au fond de vous m’aime que votre vie ne ressemblera a rien, et alors.

Vos repas au bord de l’eau sont souvent pauvres sur le plan gastronomie…Qu’importe !

Votre humeur dépend plus ou moins de la réussite de votre partie de pêche, il faut bien l’avouer.

Lorsque l’on pêche à la mouche, on décide de vivre ainsi, au rythme de l’eau, des saisons, des vents, des rivières et des océans, que l’on soit riche ou pauvres, ça coule dans nos veines!

Parfois ces moments, sont éphémères, sans aucun intérêt mais dans le lot, j’ai le sentiment que ces rencontres peuvent aboutir à autre chose, des échanges, des souvenirs qui en dises long sur ce que nous vivons loin de chez nous.

Inutile de vous faire un dessin, vous savez de quoi je veux parler.

Un email se transforme petit à petit en coup de téléphone, puis un jour cela prend une autre dimension.

Plus les années passes, plus j’ai le sentiment que la pêche devient un rêve.

________________ 

Voici le début de mon aventure.

Depuis longtemps j’avais comme envie de partir découvrir les flats et ces habitants. Des images que j’ai découvertes dans les magazines, puis à travers les récits de mes amis qui voyagent un peu partout dans le monde.

 

Juillet 2009 je décide de vendre mon zodiac pour financer une partie de mon futur projet sans vraiment savoir ou je peux aller. Avec l’idée de voyager avec ma canne à mouche à la recherche d’autre poisson. Les débuts ne sont pas faciles et j’oublie assez vite les images de ces magnifiques eaux transparentes comme du gin.

Aout 2009 après plusieurs contacts, une piste me semble plus que sérieuse. Je découvre, une personne formidable, passionner comme chacun de nous, mais avec une ouverture d’esprit beaucoup plus ouverte, un type assez fou pour me proposer d’être son futur compagnon de pêche, en connaissant parfaitement ma situation.

C’est en partie grâce à cette personne que le rêve se transforme en quelque chose de concret. J’ai rarement rencontré un type bien a ce point là.

La boite secrète

 

Nous décidons de nous envoler pour le  Mexique.

Une destination ou il est possible de rencontrer lors de notre séjour des bonefish, tarpon, carangue, permit snook et barracuda. Cet endroit paradisiaque se trouve au pays des mayas en Amérique latine dans la péninsule du Yucatan à punta Allen www.artemisfrontiers.eu . Le rêve pour tout pêcheur à la mouche qui veut lancer sa soie sur la moindre ombre qui ose s’approcher de trop prés.

Vu les possibilités je décide de partir avec 

 

9 pieds soie de 6    pour pêcher fin en absence de vent les petits poissons

9 pieds soie de 8  le standard pour traquer le bonefish et baby tarpon

9 pieds soie de 10 pour les torpilles on ne sait jamais mieux faut être prévoyant

Après la visite de Christophe Lecoq, je commence sérieusement à préparer mon voyage et monter des mouches. Lui m’explique a son tours ses futurs projets et dieu sait qu’il nous réserve des surprises.

Comme toutes les boites à mouches, celles réservés aux poissons marins sont capables de vous faire voyager depuis chez vous. Mon atelier a pris une place importante et depuis plusieurs jours j’ai du mal à quitter cette pièce envahie de plumes et de touts ces petits trésors qui font de nous de véritable gosses. C’est ici que tout ce mets met en place, les commandes s’enchaines les unes après les autres en limitant les choses inutiles, fautes de budget.

 

Après plusieurs coups de téléphone auprès des copains et des gars qui voyagent sur gobages, j’arrive à peu prés à cibler le type d’imitation que je veux emmener. Merci a eux, pour leurs précieux conseils. Voici deux trois choses que je retiens… le niveau et la hauteur à laquelle évolue le poisson dans l’eau, le vent et la couleur du fond. Ces critères semble les plus important pour commencer à concevoir une boite a mouche cohérente.

 

Les premières imitations qui sortent de l’atelier sont les mouches à bonefish.Un poisson qui me fascine car si l’on compare le rapport poids, puissant, taille c’est sans doute celui qui nage le plus vite au démarrage.

Pour varier un peu les plaisirs de temps en temps je monte des crabes, crevettes pour le permit.

Poisson mythique qui n’a pas finie de faire basculer la tête de mon pote de pêche.

Contrairement a d’autre je ne me focalise pas sur ce poisson et je pense que la réussite d’un voyage et justement la richesse des différentes espèces que l’on peut croiser dans ces mers chaudes. Ce qui est sur, ce que je vais être  opportuniste et j’essayerai de lancer ma mouche si jamais nous rencontrons a plusieurs reprise la route de ces poissons.

Pas facile d’imaginer la pêche a des milliers de kilomètres sans vraiment d’expérience, je réviserais surement  mon jugement après les quelques heures à observer c’est torpille entrains de fouiller dans le sable a la recherche de leur nourriture.

Pour un premier trip, qu’importe ce que je ramènerais dans mon boitier, les souvenirs seront immenses et le plaisir de vous faire partager ces images avec vous seront plus que sincères. Si j’arrive a voire devant mon objectif, un bonefish, un baby tarpon un snook et une petite carangue, je serais sans doute un des hommes les plus heureux a ce moment, pour une bonne partie de ma vie.

 

D’après les vraies infos il est possible de pêcher ces quartes espèces dans la même journée. Si l’on rajoute deux trois poissons riche en couleurs, là ça sera la cerise sur le gâteau.

Après la pêche n’est qu’une rencontre avec l’homme et la nature, ou il est parfois difficile de savoir qui prendra le dessus, le poisson ou le pêcheur.

Pour augmenter les chances de ramener des photos nous partons 6 jours guidés en bateau, accompagnés de vrais professionnelle de la pêche à la mouche.

Ayans une parfaite connaissances de leur région, du biotope qui les entoures et des mœurs des différentes espèces de poissons que j’ai cité au dessus, ces guides locaux sont capables de vous emmenez un peu n’ importe où en fonction des conditions météorologiques rencontrer dans la journée.

La réussite d’une partie de pêche dépend parfois a pas grand-chose, de bon guides nous serons précieux pour ne pas perdre trop de temps. Vouloir partir seul dans une région du monde que l’on ne connaît pas, semble être très compliqué voire impossible, faute de temps, de moyen pour se déplacer.

 

 L’aventure a un prix.

Ce qui me connaisse bien, save combien j’attache d’importance à la préparation et je fais tous ce qui est possible pour réussir ce séjour. Vous pouvez avoir les meilleurs mouches, le bon guide, les Fish si le vent fait partie de la fête, la scène tourne vite au cauchemar.

 Il y a des choses que l’on ne contrôle pas dans sa vie.

C’est pour cela que tous les jours je m’entraine dans un petit étang à lancer en double traction, précis a 15, 20 mètres, pour être prés des les premiers jours de pêche.

Début septembre, touts se dérouler comme prévue le stock de mouches ne cesse te progresser.

Le dernier colis que je viens de recevoir sont des hameçons gamakatzu en 2/0 que je réserve spécialement pour la pêche du baby tarpon. Le piquant est irréprochable est la forme de la courbure semble intéressant pour bien rentrer dans la masse osseuse. Depuis le temps que j’ai pris l’habitude d’écraser les ardillons en rivière et en mer, là je me retrouve dans une situation un peu particulière.

 

En effet il est très difficile d’après les discutions que j’ai pu avoir, de bien planter l’hameçon dans la gueule du tarpon et encore plus difficile de garder contact avec la soie quand ce magnifique poisson sort de l’eau. J’avoue que pour la premiere photo, je vais garder l’ardillon, après j’essayais quand même a l’aide d’une pince de le supprimer pour savoir si réellement il est obligatoire.

Pour les snook et autres carnassiers des flats je monte en h1 et h2 différentes mouches deceiver Popper gurgler de toute sorte.

 Je puise mon inspiration sur le net, ou des bouquins comme Le choix de la mouche de lefty Kreh ou Salwater Flies over 700 of the best  de Deke Meyer. Nouvelles mouches, nouvelles couleurs aux formes aussi variés les unes par rapport au autres, je prends un immense plaisir à monter pendant des heures.

 

Les nombreux coups de téléphones pour préparer ce voyage sont un bonheur, renseignement de plus en plus précis.

La pression ne cesse de monter au jour le jour, nous avons la date précise de notre départ à Paris.

Samedi 5 Septembre nos billets sont réservés par notre agence et nous avons la confirmation du plan de vol. Paris- news York Cancun, puis le reste se fera en voiture pour rejoindre notre Lodge.

A ce moment là j’avoue avoir du mal à penser a autre chose, je suis fasciner par la joie que m’apporte ce voyage. Je suis sur une autre planète, je suis entrains de réalise un de mes plus grand trip à la pêche à la mouche.

 

Mais ce n’est pas le plus important pour moi, ce qui restera de cette aventure ce sont les liens que j’ai pu créer avec ces gens.Des hommes, une femme, des professionnels qui on une envie, celui de réaliser vos rêves….partir a l’autre bout du monde pêcher sur les flats.

 

Bien sur ces voyages ne sont pas donnés et le prix d’un guide lors d’une journée peut faire fuir plus d’un pêcheur. Cela peut paraître faramineux mais comparé au budget que nous dépensons chaque années dans le Fly tying, matos, canne moulinet pour pêcher de petits poissons en France, mieux vaut essayer de garder son argent pour essayer de partir a l’autre bout du monde.  Vous ne trouvez pas ! 

 

De la truite au Marlin en passant par le gardon continuer à vivre votre passion a deux cent à l’heure.

 

 

                                                                  _____________________

 

Changement de programme. 

Mercredi 9  septembre 2009 je suis hospitalisé d’urgence à la clinique de Nantes http://www.clinique-sourdille.com/.

Alors que tout allez bien mon corps viens de rejeter violement la greffe que je venais de subir il y a un an. Trois jours plus tard malgré un traitement de choque, de nombreux soins je suis dans l’obligation d’annuler notre séjour.

Décision plus que difficile pour un passionner alors que tout étais prés. 

Voila mon voyage s’arrête là pour l’instant!

Il me rester plus qu’a monté les dernières mouches, faire les bas de ligne et préparer mes valises.Trop facile surement, tout s’arrête ici… La vie n’est qu’un rêve ou seul le pêcheur à la mouche aime se retrouver seul, dans cette nature accompagné d’autres passionnés comme lui.

Devant mon étau je continuerais à monter mes mouches… temps que je le peux, car un jour je sais…… je vivrais des moments de pur bonheur. 

__________________

Je voulais finir ces news par les dernières photos que je venais de réaliser en début de semaine. Faute de temps elles étaient stockées dans l’APN.

 Mon but était d’essayer de participer à la collaboration du calendrier 2010.

 

Merci à mes proches, à mes amis qui me soutiennent, aux gens qui continuent à me soignés et veillent sur ma santé.

Personne, ni aucune maladie ne me stoppera dans mon élan. Temps qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir! 

Fabien 

 

26 commentaires.

  1. Bonjour à tous, je reviens tout juste de Nantes.
    Je commence à respirer. Le rejet a disparue, l’œil est redevenu clair, pour l’instant tout rentre dans l’autre.
    Je garde la greffe ce qui est une bonne chose et continue le traitement pendant 20 jours, prochaine visite lundi puis fin septembre.
    Nous savons que la greffe a était touché, maintenant il est trop tôt pour connaître les incidents (durée de vie plus courte 10-15 ans au lieu de 20, risque de ne pas récupéré 7/10 sur l’œil opérer, une fois les fils retirés)
    En tout cas c’est un énorme soulagement aujourd’hui.
    Toute ma famille vous remercie pour vos messages, email, coup de téléphone pour prendre de mes nouvelles.
    La semaine n’a pas était facile, est un accident vous fait prendre conscience de la valeur des gens.
    Merci du fond du cÅ“ur amis pêcheurs.
    Bonne fin de saison à chacun d’entre vous.
    A+ Fabien

  2. Hello,
    c’ est un peu comme un train de raté..tu prendras le prochain, l’ important c’ est d’ avoir décider de partir, le reste c’ est qu’ une histoire de temps
    bon courage

  3. Salut Fabien,
    Beau récit qui ne te fera qu’apprécier encore plus ton futur voyage méticuleusement préparé! Réfléchir à tout pour ne rien regretter, whouah belle motivation.
    a+ Gurvan

  4. salut fabien
    je te souhaite plein de courage pour tes prochaines semaines.
    étant proche de chez toi, sache que si je peux te rendre service y a pas de souci.
    sois fort et bon courage à toi et ta famille.
    kenavo le monterblancais

  5. Bonjour,
    durant ma maladie j’ai reçu cela, cela m’a beaucoup aidé, alors à mon tour je te le confie.
    «  » je voudrais t’apporter une bouffée d’oxygène, je voudrais te dire combien je pense à toi,le mal, les soucis,les problèmes, l’angoisse, ça pousse comme les mauvaises herbes
    Atoi de les arracher !
    Guéris ! Guéris vite ! sors-toi de là !
    Quand le moral va, tout va… Alors, garde-le !
    La mécanique de ton corps est prodigieuse, son ordinateur, le cerveau, est fabuleux.
    Comme au moulin, la roue tourne dans la vie
    Commence par dire « je veux »!
    Et tu pourras dire ensuite « je peux »!
    Un voyage de mille pas commence par un premier pas
    Allez ! va !redresse-toi… avance…
    « c’est la nuiut qu’il fait beau de croire à la lumière »
    Voilà Fabien , juste pour que tu t’aperçoives que d’ici quelques semaines, voir mois , tu y seras n’est crainte………..
    Amitié.

  6. Je suis touché par ce récit qui commençait sur une notre plutôt positive avec une belle note de créativité qu’on te connait.
    J’aime moins là fin et cette tristesse que je devine dans tes mots.
    Je suis sûr Fab ,que bientôt tu iras , ce n’est que partie remise et comme tu le dis avec force et caractère :
    Tant qu’il y a de vie , il y a de l’espoir.
    Je suis de tout cour avec toi mon Ami.

  7. bonne nouvelle: les orphies font la fete depuis que tu as vendu ton zodiac…bon courage. tes mouches sonnent juste.

  8. Slt Fabien,
    Put… Mer..d!
    Parfois il est bon de se montrer grossier pour se libérer, évacuer cette colère qui nous tenaille les tripes.
    Comme je te comprend pour avoir vécu par 2 fois ces instants difficiles et brutaux.
    Ce que je puis te dire c’est que tu sauras plus que quiconque la valeur et la beauté du ciel qui se lève,le parfum iodé de la brise de mer,et toutes les merveilles que tu sais déjà déceler.
    Par d’autre moments un petit rhume te cassera les pieds comme tout à chacun, car heureusement que l’on ne garde pas à tout instant la mémoire de toutes nos souffrances.
    Rêve, et rêve encore ta passion car elle anime tout ton être et te donne ce caractère de vie qui fais que tes proche t’aiment et te chérissent.
    Avec tout mon amitié.
    Richard
    Ps: Bravo pour tes montages t’es super fort!
    Kenavo

  9. salut Fab
    courage man… et dans quelques années a toi les horizons azurs et autre vahinés :p… et merci pour ton superbe article, les mouches sont trés belles et je suis sur qu’elles cartonneront dans un futur pas si lointain… Rien que avec ces quelques lignes, on se voit deja les pieds dans une eau a 30°

  10. Salut Fabien,
    Je suis bien triste en lisant les nouvelles de ta santé et de ce projet qui j’espère ne sera que partie remise.
    J’espère sincèrement que les choses vont s’améliorer.Franchement,c’est dur à lire!
    En tout cas tes photos sont superbes et les poissons magnifiques!
    Courage et à bientôt
    Kiki

  11. Bonjour Fabien,
    par ton courage et ta volonté tu arriveras j’en suis certain à surmonter cette épreuve qui j’espère se terminera le plus vite possible.
    Ce n’est que partie remise, tu le feras bientot ce voyage.
    Amitiés . Pouic

  12. P’tin j’en ai les larmes aux yeux pour toi Fab, même si on se connait pas… Je souhaite de tout coeur que tu aille mieux, au delà du voyage c’est ta vie de tous les jours qui est en jeu, même au delà de la pêche.
    Allez !!!!

  13. Bonsoir à tous, pour l’instant c’est encore tôt. J’ai perdu la vue de l’œil gauche en moins d’une après midi ce qui n’est pas bon.
    Aujourd’hui même si je recommence a percevoir la lumière nous ne savons pas si ça sera assez pour sauvez ma greffe. Je garde espoir.
    On ne vire pas une cornée comme ça! Il y a des conséquences
    Après dans le futur il faut savoir pourquoi mon corps n’accepte pas et il faut pouvoir gérer un retour dans les 12 heures en urgence dans cette clinique en France.
    Alors il ne faut pas se leurrer, il y a des risques lorsque l’on voyage a l’autre bout du monde. C’est une maladie grave qui déforme et perse la cornée a mes deux yeux, sans elle je deviens petit à petit aveugle et coupé du monde.
    C’était l’année ou je pensais le faire.
    Cette étape de la vie vient de me frapper et me rappelle que je suis malade, il faut que j’apprenne à vivre avec.
    Merci pour vos messages qui me touche personnellement.
    Bonne fin de saison a chacun d’entre vous.
    A+ Fabien

  14. La passion est notre guide , ecoute là , elle vit , elle court , tu la ratrappera certainement , ton voyage n’est qu’un rendez vous manqué , un reve que tu realisera bientot
    Je me joins à tous pour te souhaiter bon courage

  15. Hello Fabien
    Je suis sur que ton voyage n’est que partie remise!!!! Nous sommes en Bretagne terre de légende!! Une bonne fée viendra te voir !! et hop plus de problème de santé
    bon courage à toi
    A+ Xavier

  16. salut fab,
    t’inquiète ça va aller 😉
    la prochaine fois on y va ensemble 😉
    j’avoue que ça me secoue ça… et que j’en perds mes mots, il faut y aller avec le morale et tout est plus simple.
    bon en tout cas je te rappel, parce que j’ai une bonne nouvelle 😉
    soigne toi bien, on est avec toi 😉
    bye
    julien

  17. bonjour Fabien
    bon courage!
    toujours de superbe photos et la passion qui te dévore …..
    j’adore
    @ plus….

  18. Cher Fabien ,
    que te dire sinon de garder le moral et ta pêche qui fait vraiment de toi quelqu’un a part !
    Que de préparatifs pour, et ça , c’est certain, un merveilleux voyage .
    Tu ne sera que plus fort et appréciera encore plus ces moments intenses .
    Soigne toi bien , garde le moral et , tu le sait, on est avec toi !
    amitiés 😉

  19. allez courage fabien, tu l’auras ton voyage, et je suis sur que cela deviendra un de tes meilleurs souvenirs.
    soignes toi bien!

  20. Je suis désolé de ce contre temps, j’atais pendu à ton récit et prêt à me régaler de photos exotiques … Mais ce n’est que partie remise car un investissement comme le tien débouche forcément sur la réalisaton de ses rêves…
    Bon courage

  21. Ce n’est que partie remise, c’est sur!
    En tout ca les streamers sont magnifiques, super montages et photos au top. Les bonefish, carangues et permits ne perdent rien pour attendre 😉

  22. Merde Fab… Effectivement, ce n’est que partie remise, ta foi est inébranlable, et tu le feras, ce voyage, j’en suis sûr, et je suis sûr que tu en es sûr ! ^^
    Bon courage à toi, ça ne doit pas être facile. On est avec toi !

  23. Cher Fabien,
    je suis en pensée de tout coeur avec toi.
    Avec la passion et la volonté qui t´animent, je suis sûr que ce n´est là qu´un facheux contre-temps. Il ne peut en être autrement.

  24. Bonjour Fabien,
    Ce voyage se fera et il sera encore plus réussi!!
    Bon courage et merci pour ta passion!
    Chris

Les commentaires sont fermés.