Nos rivières sont t’elles des poubelles!

Voici la question que je me pose après trois jours de pêche. 

Nous vivons une époque formidable pour communiquer grâce aux multimédia. Que ça soit sur nos écrans de télé, à la radio ou nos ordinateurs, l’écologie a pris une place importante dans notre vie.

 

Chaque jour des hommes se battent pour essayer de ralentir le mal qu’est la pollution, mais l’engrenage est lancé. 

 

Comment faire pour changer, pas facile en effet d’aller en vélo au boulot, de cultiver bio. Je ne rentre pas dans cette polémique mais je n’arrive pas à comprendre certaine chose.

Lorsque l’on écoute parler l’homme, celui ci semble touché par ce qui va arriver. Lors de mes parties de pêche, loin des villes, là où je pensais que les habitants des campagnes étaient plus éduqués que les citadins, j’ai découverts l’autre facette de nos cours d’eau.

 

Qui sont t’ils pour laisser une trace de leurs passages!

Emballage de plastique, canette, couche, carton, la liste est longue et malheureusement elle ne s’arrête pas là. Au début je faisais semblants de ne pas les voire, en tournant la tête, préférant regarder les oiseaux et la nature qu’il l’entoure.

L’une des facettes de gobages et justement la protection du milieu aquatique et des ses habitants.

Agir ne serais qu’un instant…..   Mais voila je me pose certains question ! 

A quoi ça sert……. 

Combien de temps les truites, vairons, loches, insectes, batraciens vont continuer à vivre dans ce tas d’ordures.

 

Cela me semble pas compliquer pourtant,  un enfant de 4 ans est capable de mettre à la poubelle son papier de bonbon si l’adulte lui demande.   

A qui la faute, aux parents…. A ces jeunes en mal de vivre…. à la recherche de travail ou à ces boissons alcooliser et autre drogue douces.

Qu’importe son origine, sa religion celui que je dénonce aujourhui est la personne qui est capable de faire un telle geste.

Demain je serais encore plus fort, plus protectionnisme encore pour nos enfants, pour nos rivières.  En ramassant les plastiques, verres mais entre nous je préférais continuer à photographier les poissons. 

Ca me soule grave, le combat sera long.

Relâcher, ces espérés qu’un jour nos enfants puissent a leur tour prendre du plaisir

 Qu’importe ce que nous avons perdu du cheptel, nous devons préserver pour demain

Les poissons sont fragiles, respecté l’environnement qui les entoures.

 

Voila ce qui me révolte. Alors qu’a cinq cent mètres on trouvait une poubelle. Trop fatiguant sans doute.

L’écologie c’est aussi remettre dans les meilleurs conditions possible vos rêves, c’est respecter l’environnement que nous croissons au bord de l’eau, écraser l’ardillon.

 

 

Bonne soirée.

A+ Fabien

6 commentaires.

  1. salut fab !!!! moi aussi je sui revolté par la pollution des riviére au cours de mes nombreuse heure au bord des riviéres j’ai croisé pas mal de truc assez horrible genre des roue de voiture ou de tracteur ou même des portiére carrément !!!!! j’ai egalement trouvé des bidon avec un liquide qui a mon avis etait tous sauf naturel , sac plastique , cannete et dechet en tous genre nous entour de plus en plus !!! et c’est malheureux j’en ai les larmes au yeux comment toucher a un environnement si pure sauvages doté d’une beauté et d’une complexité si inimaginable !!! c’est révoltant !!! encore autre chose l’autre jour : j’ai rencontrer un moucher qui avait fini sont parcours alors echange de politesse normale et lui demande son resultat de sa parti de peche alor il m’annonce qu’il a fait une dizaine de truite entre 20 et 25 en séche !!! et il est tellement sympa qu’il m’offre une de ses mouche de sa fabriquation qui ma permis de faire une de mes plus grosse truite que j’ai eu l’occasion de faire !!! il a rencontrer un soucis en pleine partie il c’est fait literralement bombarder par des pesticides en effet la riviére bordait un champs et le tracteur du paysan pulverisai ses produit dans son champs avec ses deus bras métallique dont un des deux a traversé la riviére !!!!!!! comme quoi les gens des campagne ne sont pas forcément plus eduqué en matiére environnement !!!! c’est sur il faut une prise de conscience général !!!!!!! en tous cas je suis toujours heureux de faire des rencontres d’autre passioné comme moi au bord de l’eau !! ces rencontrer sont trés enrichissante et permettent de partager idée ,experience … comme tu le dit au debut de ton article fabien les moyen de communication sont enormes et il faut les utilisé a bonne escient !! la lutte et engagé il faut preserver se qu’il reste a sauver et le plus vite possible !!!! car moi même n’ayant que 15 ans j’ai pu voir a quelle vitesse le milieux naturel se degrade et sa m’atriste !!!!!!
    voila !! a plus !!!!!! et au plaisir de te relire fabien 56 encore un article du tonnerre et des photos magnifique de contraste !!!!!

  2. Salut Nico, sur certaine rivière tu as très peu, voire pas du tout de déchet, mais moins de truite aussi. Par contre sur d’autres cours d’eau plus poissonneux, c’est assez hallucinant. Sur la première photo on peut voire un raccordement de buse des eaux pluviales à la rivière. J’ai discuté avec le responsable du chantier, pour lui, il y a aucun soucie. On verra bien par la suite si oui ou non cette dégradation aura eu un impact néfaste sur ces habitants.
    Bon courage de ton côté
    Salut math, il faut garder espoir qu’un jour tout rentre dans l’ordre. Avant d’y arriver j’ai décidé de prendre un sac poubelle qui sera dans mon gilet dorénavant. Un geste simple pour nos cours d’eau. J’espère que tout roule de ton côté et que la canne plie un peu.
    A plus
    Salut Stéphane, l’écologie voila un bien beau mot. Au début ça devait être des gars un peu fou dans les années 70 avec des idées plein la tête, des personnes capables de passer leurs vacances à capturer papillons et autres bestiole pour les identifier plus tard à l’aide de bouquin. Maintenant c’est devenu des normes, des panneaux solaires, des constructions sous label…..alors c’est vrai que l’on pollue moins, mais c’est devenu une machine à faire du friques. Alors que l’on pourrait crées des emploies pour préserver ce qui nous restes aux quatre coins de la France. J’espère que ton auvergne ne ressemble pas trop à ça.
    Bonne journée
    Salut Christian des victimes voila ce que nous sommes. Le gars qui balance dans la nature, qui lave sa voiture au bord de l’eau, lui en a rien à foutre que ça soit classé seconde ou première catégories. Cela ne lui pose aucun problème, pour nous malheureusement si !
    Pour les personnes qui viennent visiter le site et les blogs, on arrivera peut être à faire passer un message, par nos photos, nos articles ou en tapant du poing sur la table.
    Continuons à agir tous ensemble pour demain.
    Relâcher vos rêves ne jeter pas vos déchets.
    A+ Fabien

  3. OUi triste réalité , mais a qui la faute ?
    Manque de respect , manque d »éducation , manque de surveillance…tout un programme !
    A notre niveau , nous sommes conscient des enjeux mais il n’en est pas de même pour tous.
    Certains comportements ce font de plus en plus présent , et il met arriver d’être pris a partie par un groupe qui faisait la fête au bord de l’eau et qui considérait la rivière comme une poubelle . Je me sentais un peu seul , et il a fallu que je deviennes menaçant ( tel ) pour leur faire entendre raison …
    Tes photos sont toujours aussi belles , ce qui ne fait que renforcer ces images de dechets..

  4. Malheresement fabien …la realité est effectivement trés triste .Derriere le beau discours et les belles paroles , un petit mot doux deposé dans un urne , bcp connaissent de l’ecologie simplement cela ….A nous pecheurs de donner une autre image de la beauté de nos rivieres , de la fragilité de leur etre vivant…. une image qui sensibilisera peut etre

  5. Salut Fabien,
    Effectivement, ça fait maintenant partie du décor mais c’est difficile de s’y faire. l’éducation des plus jeunes est certainement une étape importante pour remédier à ces comportements irresponsables mais le mal est sans doute plus profond. Il n’y a qu’à observer les parents…
    @+

  6. SLT, je comprends le désarroi, chez nous idem aucun respect ,ramassé ,ramassé toujours , tu ne revient pas avec un panier plein de poissons ,non ,juste des déchets.
    Cela deviens dessolant, pauvre rivière, pauvre poisson, pauvre terre, ou bien pauvre NOUS ?

Les commentaires sont fermés.